Alcide - Belle Epoque





Le petit format

D’un pas pressé, sur la pochette, Alcide, cravaté, élégant, mène la danse. Il n’épargne personne en ses chroniques, préoccupé de l’existentiel plus que de l’accessoire et la célébrité.
« Dans mon entreprise, c’est comme deux doigts dans une prise » lance-t-il, accompagné par des cuivres swinguant. Dans son monde où les chansons sont biodégradables, il évoque les fins dernières et les accros à la nicotine.
Changement de registre avec « Celui qui a fait la femme » et « Depuis le Moyen-Âge ». Alcide n’a pas décidément la langue dans sa poche, interpellant au passage Dieu, ou ses représentants, sur l’état du monde. Pour établir avec Lui un dialogue fécond. « Je cherche mon trône dans un autre royaume » assure cet anti-héros. « Rendezvous là-haut » clôt l’exercice, message à de chers disparus. Les musiques sont d’Alex Finkin qui assure la réalisation de l’album.

Robert-Frédéric Migliorini

RécréAction

Une belle surprise que cet Alcide! Ca swingue à tout va sur les plages de son disque qui se déguste en fin gourmet pour bien apprécier toutes les subtilités qui s’y cachent. De l’humour noir sur fond de jazz pour ironiser sur nos problèmes quotidiens au boulot comme chez soi. Un travail consciencieux pour un résultat séduisant qui en fait mon coup de coeur du trimestre. Les musiques sont d’Alex Finkin.

Emmanuel Ronseaux

alcide.net